Skip to content

Aménager son VW T4 : les étapes de A à Z

Sommaire

Ah la grande question de l’aménagement ! Après avoir trouvé le T4 qui vous convient, il est temps de passer par cette étape avant de vivre l’aventure de vos rêves. Il est tout à fait possible de passer par un artisan spécialisé dans l’aménagement, mais cela peut vous coûter cher. De plus, le plaisir d’aménager son van soi-même reste une satisfaction inégalable. Vous serez fières de tout ce que vous réaliserez même si le parcours pour y arriver n’est pas sans embuches. Aménager son VW T4 est une sacrée expérience qui vous permet d’apprendre, de relativiser, d’être fière pour enfin goûter à la liberté. Dans cet article, nous vous aidons à aménager votre fourgon VW T4.

Quel budget prévoir pour aménager son VW T4 ?

Avant de commencer à acheter quoi que ce soit, nous vous conseillons vivement de vous pencher sur vos priorités d’aménagement notamment si votre budget est serré. L’achat du van pèse sûrement déjà dans votre budget et les coûts à venir peuvent être élevés. Ainsi, prenez quelques heures pour faire une analyse de ce qui vous semble le plus important pour votre VW T4. De notre côté, nous avions déjà dépensé 15000€ (véhicule, mandataire, import, check-up et réparations à la T4 Klinik) pour notre T4 Caravelle long. Par conséquent, nous n’étions pas prêts à investir des sommes exorbitantes dans l’aménagement.

Les dépenses fondamentales

Avec un Transporter Volkswagen T4, vous pouvez voyager pendant des semaines voire des mois à travers l’Europe sans être suréquipé. Cependant, il est nécessaire d’avoir une isolation, un lit, des rangements et une petite cuisine.

Pour vous donner une idée, la préparation (traitement antirouille et peinture) et l’isolation nous ont coûté environ 500€. Nous avons ajouté 1000€ pour l’habillage, le lit, les rangements et la cuisine. Il faut savoir que nous n’avons pas fait de récupération. Le bois utilisé pour aménager notre T4 est neuf, résistant à l’humidité et léger. L’isolation est écologique, légère et neuve elle aussi. Avec un budget aménagement de 1500€, vous et votre T4 VW êtes prêts pour voyager confortablement. Évidemment, cela peut varier en fonction des essences de bois que vous choisissez par exemple. Cependant, attention au poids que cela implique. Nous vous parlons en détail des matériaux nécessaires pour aménager un van dans la suite de cet article.

Vos besoins et envies en termes d’équipements

Certaines personnes ont des besoins que d’autres perçoivent comme des envies. Prenons l’exemple du fameux chauffage stationnaire. Selon nous, il était primordial d’en avoir un pour voyager hors été. Pourtant, nous connaissons des vanlifers qui voyagent sans chauffage et qui s’en portent très bien. Parmi eux, il y en a qui se laisseraient bien tenter par ce confort, cette envie qu’ils ne considèrent pas comme un besoin.

Exemples d’équipements

Pour vous aider à cibler vos besoins et vos envies, voici une liste non exhaustive des équipements que l’on peut trouver dans un fourgon aménagé :

  • Spot LED (⋍15€)
  • Toilettes sèches (⋍20-60€)
  • Douche solaire (⋍30€)
  • Réchaud à gaz (⋍30-200€)
  • Glacière (⋍50-1400€)
  • Coffre-fort (⋍130€)
  • Alarme mobile (⋍250€)
  • Batterie auxiliaire (⋍300-2000€)
  • Chauffage stationnaire (⋍1500€)
  • Toit relevable avec lit (⋍6000-8000€)

Équipements de notre VW T4 Caravelle long « Coquillette »

  • Chauffage stationnaire Air Top 2000 STC-Diesel WEBASTO (1390€ avec la pose)
  • Batterie auxiliaire EM Batterie GEL plomb carbone 12V 110Ah (326.85€)
  • Réchaud à gaz CAMPINGAZ 200 S (75.85€)
  • Douche solaire à pression RYDE (29€)
  • 2 spots LED inclinables (29€)

Nous avons aussi eu un super cadeau pour concocter de succulents repas en voyage : une Plancha camping Smart de la marque KEMPER.

Dans un futur plus ou moins proche, nous aimerions nous équiper de panneaux solaires pour leur intérêt écologique et pour gagner en autonomie. Aussi, nous réfléchissons à acheter ou à fabriquer des toilettes sèches pour bénéficier d’un peu plus de confort. Enfin, l’achat d’une glacière électrique serait judicieux pour de longs road trips.

Nous nous sommes longtemps questionnés sur le toit relevable. Finalement, il ne fait plus partie de nos projets. Nous en parlons dans l’article qui vous aide à acheter un VW T4.

Il est important de s’écouter et de discuter si vous êtes plusieurs sur le projet. La réflexion vous permettra de vous lancer en toute sérénité dans l’aménagement de votre T4 VW. Rappelez-vous que ce projet est personnel et qu’il est important de bien le préparer pour ne pas avoir de regret. Une fois que vous êtes sûr de vous et que vous rentrez dans votre budget, c’est le moment d’imaginer et de dessiner l’aménagement de votre T4 VW.

Imaginer et dessiner l’aménagement de son VW T4

Certes, les idées que l’on trouve sur internet et sur les réseaux sociaux nous font rêver mais il est important de se pencher sur les normes à respecter. Dans cette partie, nous vous aidons à préparer vos plans d’aménagement que ce soit d’un point de vue technique ou esthétique.

Le passage au contrôle technique : prévoir un aménagement aux normes

Cet article concerne les voyageurs qui souhaitent aménager simplement leur T4 VW sans la mention VASP sur la carte grise. Seul le modèle California est d’office proposé en VASP. Il est possible d’homologuer votre T4 par l’intermédiaire d’un professionnel ou par vos propres moyens. Cependant, la dernière solution demande de nombreuses connaissances et elle peut être difficile à supporter.

Nous tenons à préciser que toute modification doit être réfléchie au préalable. En effet, même si selon vous cela reste un changement banal, prenez le temps d’en discuter avec des professionnels. Certaines modifications peuvent être hors la loi et dangereuses.

Ce que l’on peut faire

Vous pouvez aménager votre van à votre goût en respectant certaines règles. De manière générale, vous passerez le contrôle technique en toute tranquillité avec un habillage simple (parois, sol, plafond), un lit, une petite cuisine avec un réchaud et quelques rangements. Le tout ne doit pas poser de problème de sécurité.

De plus, si vous achetez un T4 avec plusieurs sièges à l’arrière (les différents modèles de T4 sont détaillés dans cet article), il est possible de les enlever pour gagner de la place. Un défaut mineur sera indiqué lors du passage au contrôle technique. Aussi, vous êtes autorisé à changer le siège passager fixe par un siège pivotant. Évidemment, il est obligatoire de garder le siège conducteur.

Les équipements cités plus haut sont autorisés dans un T4 VW sans la mention VASP. Privilégiez le neuf pour bénéficier d’une garantie et d’une sécurité maximale.

Ce que l’on ne peut pas faire

Si vous ne souhaitez pas passer l’homologation, n’installez pas de cuisine avec une gazière ou une plaque électrique, ne faites pas de gros travaux de plomberie et d’électricité.

Il est strictement interdit de remplacer les sièges et banquettes de T4 VW de rang 2 d’une Caravelle par ceux de rand 2 d’un Multivan. Ajouter un lit banquette d’un Multivan ou d’un California dans une Caravelle est interdit.

Enfin, ne prévoyez pas d’installer un toit relevable sur un T4 composé de 2 portes coulissantes à l’arrière, car cela risque de fragiliser la structure du véhicule.

Exemples et inspirations d’aménagements de T4 VW

Grâce aux divers comptes Vanlife sur Instagram, nous avons réussi à regrouper tout un tas d’idées pour aménager notre T4 Caravelle long. Nous avons longtemps hésité sur l’habillage, la forme que pouvait prendre un lit de T4 VW, l’emplacement de la cuisine… Il était important de bien penser les espaces pour gagner de la place. En effet, même avec un T4 long ce n’est pas évident.

Les contraintes d’un T4 VW

Avant de vous lancer dans les plans de votre van, pensez à mettre en lumière tous les points qui risquent de vous gêner lors de la réalisation de votre aménagement. Nous vous proposons une liste de ce que nous avons relevé au fur et à mesure des travaux sur notre T4 :

  • La forme et l’épaisseur des parois : le sol comprend des vaguelettes, le toit est bas et comporte des renforts, les parois sont courbées et comportent des renforts aussi. Par conséquent, il est nécessaire de réfléchir à des techniques permettant de contourner ces irrégularités pour construire un aménagement propre, solide et sécuritaire. Toutes nos astuces sont détaillées dans les parties consacrées à l’isolation, l’habillage et la fabrication des meubles.
  • Les passages de roues : comme dans beaucoup de vans aménagés, nous avons fait le choix de construire notre lit juste au-dessus des passages de roue. Cela permet de créer des coffres dans la longueur du T4 et de rentabiliser ces espaces perdus.
  • Le poids : dernier point, mais pas des moindres ! Vous allez devoir penser « léger ». Le but ici n’est pas de construire votre maison, mais un véhicule de loisir pour partir quelques mois en voyage avec le nécessaire. Votre isolation, votre habillage, vos meubles et vos équipements doivent être le plus légers possible. Nous vous donnons toutes les clés dans la suite de l’article.

Idées retenues

Nous avons assez discuté des points plutôt techniques de l’aménagement d’un T4. Passons maintenant à quelque chose de plus concret. Quoi de mieux que des images pour visualiser nos inspirations ? Après des heures et des heures à chercher des idées pour aménager notre T4 Caravelle « Coquillette », voici ce qu’il en est sorti :

Mood board T4 (1)
📸 @nest.and.nomad ; @elisecook ; @deannadunn
Mood board T4 (2)
📸 @deannadunn ; @sannehofker @tomhofker

Concernant le lit 2-en-1, nous avons trouvé que cette solution était la plus adaptée au T4 VW. Quoi de mieux qu’un lit qui se transforme en table et banquettes pour pouvoir travailler, manger, etc. Les banquettes servent de coffres de rangement. Des portes et tiroirs sont placés à différents endroits stratégiques pour accéder à nos affaires. La table est amovible. De plus, grâce aux 40cm que nous gagnons avec ce T4 long, le lit est spacieux et nous pouvons ajouter aisément une petite cuisine derrière les sièges avant.

Et maintenant, à vos crayons ! Prenez le temps de dessiner l’aménagement qui vous fait rêver et qui tient compte de votre budget, de vos envies et de vos besoins, des contraintes liées aux normes et aux T4 de manière générale. Gribouillez encore et encore jusqu’à obtenir, enfin, le plan qui vous convient. Ne vous inquiétez pas, cela peut prendre quelques semaines. En attendant, vous pouvez commencer à acheter et commander les matériaux pour commencer préparer votre van et commencer l’isolation.

Acheter les équipements et les matériaux

Avant même de commencer à aménager son VW T4, il est important de lister le matériel nécessaire. Cela permet de faire des économies et d’être plus efficace. D’ailleurs, ne tardez pas sur les commandes des matériaux et des équipements. Les délais de livraison sont parfois longs notamment pour l’isolation. Un conseil, préférez les magasins de proximité si les articles que vous cherchez y sont disponibles. C’est clairement avantageux d’un point de vue écologique, pratique et économique. Nous détaillons en suivant nos achats pour chaque étape.

Le nettoyage et la préparation de la tôle

Pour vous assurer de voyager dans un véhicule sain, ne sautez pas cette étape même si elle peut paraître longue et pas très satisfaisante, on vous l’accorde. L’objectif principal est d’avoir une tôle bien préparée pour éviter la corrosion et commencer l’aménagement en toute sérénité.

Retirer l’habillage d’origine et l’éventuel aménagement

Dans un premier temps, si le T4 VW que vous avez acheté a déjà un aménagement ou un habillage d’origine, nous vous conseillons de tout retirer (ou presque). Si vous achetez un T4 VW nu, passez directement au nettoyage.

De notre côté, nous avons démonté l’aménagement construit par l’ancien propriétaire ainsi que tout l’habillage arrière. Nous avons fait le choix de garder l’habillage au niveau des sièges avant pour des raisons pratiques. En une demi-journée, c’était fait. Si comme nous, vous ne parvenez par à retirer les rivets, utilisez tout simplement une perceuse. Ça y est, on voit enfin la belle tôle jaune ! Nous étions à la fois inquiets et confiants de déshabiller Coquillette. Nous pouvions avoir confiance en Philippe, le mandataire de la T4 Klinik qui nous a trouvé notre van, mais nous ne pouvions pas connaitre les éventuelles surprises qui nous attendaient sous l’habillage d’origine. Finalement, la chance était avec nous. Aucun point de rouille au plafond et sur les parois. Seuls quelques-uns sur le plancher, mais rien de bien méchant.

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, l’ancien aménagement n’était vraiment pas terrible… Nous avons réalisé une courte vidéo Youtube sur cette étape indispensable. Cliquez ici pour y jeter un oeil !

Nettoyer la tôle

Dans un deuxième temps, vous allez devoir nettoyer votre véhicule. Vous pouvez utiliser un sèche-cheveux pour retirer la poussière logée dans les coins et les renforts. Passez un bon coup d’aspirateur avec un embout qui n’abime pas la tôle. Enfin, prenez un chiffon humide pour enlever tâches ou épaisseurs de saletés. Attention à ne pas trop mouillée la tôle et les points de rouille. Le plus important est d’enlever le plus gros pour partir sur de bonnes bases.

Traiter les points de rouille

Passons aux choses sérieuses ! Après avoir cherché sur de multiples blogs et sites internet un traitement efficace contre la rouille, c’est le Ferose qui a su se démarquer. Ce « convertisseur de rouille » stabilise cette dernière par action chimique. Comment l’utiliser ?

  • Versez la quantité nécessaire de Ferose dans un récipient.
  • Brossez légèrement la rouille au préalable si elle est friable.
  • Nettoyez avec de l’alcool ménager la partie à traiter.
  • Laissez sécher le point de rouille.
  • Appliquez une petite quantité du produit à l’aide d’un pinceau sur le point de rouille à traiter. Il est inutile de traiter les parties saines.
  • Patientez quelques minutes.
  • Si le Ferose devient noir : le point de rouille était important et le traitement agit.
  • Si le Ferose reste bleu : ce n’était qu’un point de rouille de surface.

Le Ferose s’utilise pour le traitement intérieur et extérieur de votre véhicule.

Où trouver le traitement curatif Ferose ?

Ce produit est difficile à trouver dans les magasins physiques. Cependant, il est disponible sur de nombreux sites internet comme ManoMano, PeintureVoiture ou ComptoirAuto.

Prévenir l’apparition de la rouille

Cette étape n’est pas obligatoire mais elle peut être utile si vous considérez que les départs de rouille sont trop importants. Ici, nous vous donnons des techniques pour une rouille de surface et un métal sain. Dans le cas où vous feriez face à de la corrosion, nous vous conseillons vivement de faire appel à un professionnel pour traiter et prévenir la rouille.

La protection en 3 couches

Vous voilà avec des points de rouille traités au Ferose mais certaines parties de la tôle vous semblent bien trop attaquées pour se contenter de ce traitement. Dans ce cas, nous vous conseillons de poncer ces parties. À la main ou à la ponceuse, utilisez d’abord un gros grain <100 puis un grain plus fin pour la finition. La tôle est finalement saine et prête à accueillir sa protection en 3 couches (primaire, apprêt garnissant, peinture de finition) :

  • Primaire antirouille : cette couche doit être extrêmement fine. Elle isole le métal de l’eau, de l’air… Ce primaire forme un support pour un parfait accrochage des couches suivantes.
  • Apprêt garnissant : cette couche doit être épaisse pour garnir et recouvrir complètement la surface à protéger. Elle doit être poncée avant l’application de la finition.
  • Joints au mastic polyuréthane (PU) : cette étape est nécessaire si vous constatez des superpositions de tôles non jointées, des trous visant à accueillir des fixations de banquettes ou de sièges sur le plancher… Ce travail de jointage permet de garantir une parfaite étanchéité.  Attention à ne pas boucher tous les trous, car vous pourriez en avoir besoin pour fixer de manière solide votre futur plancher. Pour nous assurer de n’avoir aucune infiltration, nous avons aussi posé du ruban adhésif résistant au dessus des trous.
  • Peinture de finition : pour un rendu propre et une résistance aux agressions extérieures, cette étape est obligatoire.

Où trouver ces produits ?

Pour notre part, nous avons tout acheté à l’E.Leclerc Auto le plus proche de chez nous. Les prix sont abordables et il y a du choix. Pensez à calculer la surface que vous devez couvrir pour acheter la bonne quantité de chaque produit.

Malgré les conseils précédents, il se peut que la rouille apparaisse à l’intérieur comme à l’extérieur de votre véhicule. Par conséquent, nous avons tenté de faire une liste de recommandations pour retarder l’apparition de la rouille :

  • Évitez de rouler sur des routes salées pour le déneigement. Si vous tentez tout de même l’aventure, pensez à bien rincer votre véhicule après.
  • Contrôlez les infiltrations et les endroits où l’eau peut stagner : longerons, baie de pare-brise…
  • Ne stockez ni votre T4 VW sous un arbre (aïe la sève), ni sous une bâche serrée (l’humidité deviendra votre pire ennemi).

Tasseautage pour fixer l’habillage

Une question nous a longuement fait réfléchir : comment fixer l’habillage sur les parois et le plafond ? La première solution était d’utiliser des rivets en se positionnant sur les trous d’origine présents sur la tôle. Cependant, il n’y avait pas assez de trous pour faire tenir correctement les parois et le plafond. La deuxième solution consistait à faire de nouveaux trous. Le problème est le suivant : il fallait les traiter pour prévenir la rouille et ça nous faisait vraiment mal au coeur d’abîmer la jolie carrosserie de notre T4 d’occasion. Finalement, en cherchant sur internet, nous avons trouvé une super idée : prendre la carrosserie en sandwich avec des tasseaux ! Voilà la solution qui nous semble la plus judicieuse pour fixer notre habillage sans percer la tôle. Mais vous allez me dire : en quoi cela consiste ? Rien de bien compliqué !

Les étapes pour fixer les tasseaux (parois, plafond et portes)

De manière générale, les étapes pour fixer les tasseaux sont les suivantes :

  • Coller un tasseau derrière la carrosserie et maintenir avec des sert-joints.
  • Visser et coller un autre tasseau devant la carrosserie dans le but de prendre les deux tasseaux en sandwich. Servez-vous des trous d’origine présents sur la tôle.

Sur les parois, les tasseaux en sandwich sont fixés au niveau des fenêtres et des passages de roues.

Sur le plafond, ils sont placés au niveau des renforts. Nous vous conseillons de faire un plan des tasseaux posés au plafond pour vous souvenir des endroits où vous pourrez visser l’habillage. Prenez le maximum de mesures et de repères, car une fois le frein vapeur posé (dernière étape de l’isolation), vous n’aurez plus aucune visibilité sur les tasseaux posés en sandwich. Une fois l’habillage du plafond prêt, reportez toutes vos mesures dessus.

Pour nos deux portes coulissantes, nous avons fait le choix de seulement coller les tasseaux derrière la carrosserie. Pourquoi ? Car si nous avions fixé des tasseaux en sandwich, nous ne pourrions plus ouvrir les portes. Donc, nous avons finalement vissé directement l’habillage sur les tasseaux collés à l’arrière de la carrosserie.

La tôle est bien prise en sandwich.

Le matériel pour réaliser le tasseautage

  • Tasseaux fixés derrière la carrosserie (⋍1.8cm) : l’épaisseur n’est pas vraiment importante. Cependant, il faut pouvoir les faire passer derrière. Le maître-mot : mesurer.
  • Tasseaux fixés devant la carrosserie sur les parois et le plafond (⋍2.5cm) : l’épaisseur est plutôt importante, car ces tasseaux permettent de rattraper la courbe de la carrosserie et de faire tenir correctement l’habillage.
  • Vis : veillez à prendre les bonnes vis pour ne pas risquer de percer la tôle. Penser aux tailles est primordial, car le but n’est pas de traverser la carrosserie. Ainsi, pour visser en sandwich les deux tasseaux, choisissez des vis d’environ 3.5cm. De plus, cela assure une bonne fixation.
  • 1 tube de colle Sikaflex 252 (17.20€)

L’isolation

Cette partie vous apporte les clés pour une isolation phonique et thermique naturelle, écologique et intelligente. Comme la précédente, cette étape n’aura pas vraiment d’impact visuel sur votre aménagement. Par contre, elle vous protègera des grandes chaleurs, du froid, de la condensation… Ainsi, prenez le temps d’isoler votre T4 VW sérieusement. Si vous voulez installer des spots LED et/ou des prises, c’est à ce moment-là que vous devrez passer les fils. Côté budget, nous avons dépensé environ 400€ pour l’isolation sachant que nous avons terminé avec du surplus de Biofib trio et de laine de chanvre/coton. L’isolation de Coquillette s’est déroulée en 3 étapes. Nous les détaillons ci-dessous.

Les plaques de liège expansé

Ce matériau est un excellent isolant phonique et thermique. Il a les avantages d’être 100% naturel, imputrescible, insensible à l’eau, résistant au feu, léger et respirant.

Dans un premier temps, il est important de calculer les m² à isoler (sol + parois) pour acheter le bon nombre de plaques. Pas de liège au plafond

Pour vous aider, voici les achats réalisés pour notre T4 VW :

  • 10 plaques de liège expansé AMORIM de 15mm d’épaisseur pour le sol (7.8€/m²)
  • 10 plaques de liège expansé AMORIM de 10mm d’épaisseur pour les parois (9.8€/m²)
  • 1 tube de colle Sikaflex 252 (17.20€)

⚠️ Poser le liège n’est pas facile sur les surfaces irrégulières. Il faut privilégier les surfaces planes.

La découpe

C’est le moment de la découpe ! Commencez par mesurer les parties de la tôle que vous voulez isoler puis reportez vos mesures sur les plaques. Vous pouvez travailler sur un établi pour tailler au cutter sans prendre le risque d’abîmer quoi que ce soit. Nous avons utilisé un tasseau pour guider les coupes. Faites une belle entaille sur le liège et cassez doucement votre plaque.

La pose

Appliquez quelques points de colle et posez délicatement la plaque sur la surface désirée des parois. Généralement, les vaguelettes du sol des T4 VW sont assez resserrés pour que l’on puisse poser les plaques de liège sans risquer qu’elles s’abîment en marchant dessus. D’ailleurs, il est inutile de les coller au sol. Une fois le plancher installé, les plaques ne bougeront plus. Nous vous conseillons de poser le plancher avant de procéder aux autres étapes d’isolation (voir la partie sur le plancher et l’habillage).

Pour être honnêtes, nous n’avons vraiment pas apprécié cette étape. Le liège s’effrite et se casse très facilement, les miettes de liège se collent aux doigts et la colle n’est pas simple à utiliser.

Enfin, nous avons bel et bien terminé cette étape qui nous a demandé énormément de patience, Finalement, nous étions fières du résultat.

La laine de chanvre/coton en vrac et la laine Biofib trio en panneaux

La laine de chanvre/coton en vrac est un isolant thermique naturel et écologique. Le Biofib trio, quant à lui, est un isolant biosourcé qui offre une excellente isolation thermoacoustique. L’objectif ? Éliminer les ponts thermiques. Ces défauts d’isolation entraînent des pertes de chaleur et peuvent diminuer considérablement la résistance thermique de votre véhicule. Ne négligez aucun trou, bouchez-les tous.

À vos commandes ! Même si nous avions besoin de moins, nous avons dû commander les quantités suivantes car c’était le minimum disponible à l’achat :

  • 1 sac de 8.5kg JETFIB’Natur isolant en vrac chanvre et coton (25.5€)
  • 1 paquet de Biofib’Trio isolant chanvre, coton et lin en panneau – épaisseur 45mm (73.84€)

La pose de la laine de chanvre/coton

Pour ce faire, séparez des morceaux de laine de chanvre et bouchez petit à petit ces ponts thermiques. Il n’est pas nécessaire de compacter la laine. Le plus important est d’emprisonner la masse d’air pour créer l’équivalent d’un bon manteau d’hiver pour votre Transporter Volkswagen.

La pose de la laine Biofib trio

Par la suite, nous vous conseillons de poser des panneaux de Biofib trio sur toutes les surfaces planes (parois + passages de roues + plafond). Mesurez les parties à isoler en prenant légèrement large pour que les panneaux puissent tenir seuls. Reportez les dimensions sur la laine puis découpez-la à la main ou à la scie. La pose des panneaux de Biofib trio est plutôt simple sur les parois. Par contre, pour le plafond, c’est une autre histoire… Ainsi, pour ne pas avoir à faire et refaire, veillez à :

  • avoir à portée de main le frein-vapeur du plafond aux bonnes dimensions ;
  • avoir terminé les habillages des parois et du plafond et être prêt à les fixer.

Grâce à ça, vous gagnerez du temps et tout un tas de manipulations inutiles.

Si ces conditions sont bien remplies, vous dès lors commencer à poser au plafond les panneaux de Biofib trio tout en fixant le frein-vapeur (lire la partie ci-dessous). Cette étape est plus simple à réaliser à 2 ou à 3. Le frein-vapeur vient maintenir pendant quelques temps le Biofib trio avant que l’habillage vienne plaquer le tout. Enfin, il faut savoir que nous avons d’abord posé l’habillage des parois avant de poser le plafond.

Le frein vapeur

Le frein-vapeur est une barrière contre la condensation. Il a l’avantage de laisser respirer l’isolation de votre T4 VW contrairement au pare-vapeur.

Si vous désirez poser des spots LED au plafond, veillez à faire passer les câbles sous le frein vapeur et faire de légers trous pour les tirer.

Pour terminer l’isolation de notre T4 VW avec le frein-vapeur, nous avons acheté :

  • 1 rouleau de frein-vapeur Intello PRO CLIMA de 150x2000cm (104.35€)
  • 1 rouleau de Scotch TESCON VANA PRO CLIMA (25.70€)

La pose du frein-vapeur est très simple : découpez le frein-vapeur pour recouvrir toutes les parties isolées précédemment. Essayez de faire le moins de coupes possible et ne tendez pas trop le frein-vapeur. Pour le fixer, utilisez l’incroyable scotch TESCON. Très efficace, il est même difficile de le décoller des doigts. Par conséquent, prenez le temps de choisir l’emplacement du frein-vapeur pour le scotcher proprement sans laisser de trou d’air.

La pose du frein-vapeur au plafond est expliquée à la fin de la partie précédente.

Où acheter son isolation ?

Il existe de nombreux sites internet spécialisés dans l’isolation naturelle et écologique. En voici quelqu’uns :

  • Shop Ecobati
  • Kenzaï
  • Alsabrico

Quant à la colle Sikaflex 252, vous pouvez la trouver sur H2R équipements par exemple.

Le plancher et l’habillage

Nous rentrons maintenant dans le vif du sujet. L’aménagement de votre T4 VW va commencer à prendre forme et la satisfaction va enfin se faire ressentir. Le rêve de réaliser un petit coin agréable et à notre goût commence à se réaliser.

Vous avez peut-être plusieurs idées concernant l’habillage mais vous hésitez… Après de multiples recherches, des essais et encore des essais, nous pouvons vous expliquer comment créer un habillage facile d’entretien, facile à poser et léger comme le nôtre. Ah la légèreté ! Il faut y penser tout au long de l’aménagement de votre van. En effet, le surcharger risquerait d’endommager le châssis.

Tout d’abord, si vous avez les habillages d’origine des parois et du sol, cela peut vous être d’une grande utilité. Sinon, pas d’inquiétude, du papier kraft fera l’affaire. L’idée est d’avoir les patrons des parties à habiller.

Le plancher

Le plus simple est d’acheter un panneau de contreplaqué suffisamment grand pour recouvrir le sol. Il faut ensuite le tailler en fonction des angles, des passages de roues etc. Cependant, une si grande surface n’est pas facile à trouver. Nous avons cherché une autre solution et la voilà : il suffit d’acheter un panneau de contreplaqué (L.250xl.122cm) et d’y greffer des coupes de contreplaqué en accord avec le patron de votre sol. Le lien entre les plaques se fait avec des tasseaux dont la taille coïncide parfaitement avec l’espace qu’il y a entre les vaguelettes du sol.

Une fois votre plancher fini et posé, vous n’aurez plus qu’à le fixer avec des vis par les trous des sièges d’origine. Le mieux est de faire un avant-trou fraisé sur le contreplaqué pour faire rentrer au ras du plancher la tête de la vis. Le tout est alors bien solide et régulier. Enfin, nous avons choisi d’habiller notre sol avec des lames adhésives en PVC qui ont l’avantage d’être légères et faciles à poser. Il suffit d’un cutter pour les couper. Nous les avons posées après la fabrication du lit, car il n’est pas vraiment nécessaire d’avoir un joli sol dessous. Cela nous a permis de faire quelques économies.

Parquet T4 VW (2)
Les lames de PVC sont posées après la fabrication du lit.
Parquet T4 VW

Le matériel pour réaliser un plancher dans votre VW T4

  • 1 panneau de contreplaqué en peuplier/okoumé* (L.250xl.122cm) de 10mm d’épaisseur et des coupes de contreplaqué de la même épaisseur (⋍15.05€/m²)
  • Vis pour assembler les différentes coupes de contreplaqué avec les tasseaux : choisissez des vis qui ne dépasseront ni sous les tasseaux ni au-dessus du contreplaqué. La taille dépendra de l’épaisseur du tasseau utilisé.
  • Vis pour fixer le plancher au niveau des trous des sièges d’origine : il faut acheter des vis métaux à tête hexagonale de 10mm de diamètre assez longues pour pouvoir visser tout en ayant traversé le contreplaqué (10mm) et le liège (15mm).
  • 2 paquets de lames adhésives en PVC (⋍70€)

*Le peuplier est un bois léger tout comme l’okoumé. Le peuplier est recommandé pour l’intérieur tandis que l’okoumé résiste aux intempéries. Si votre budget est serré et que vous avez bien isolé votre Transporter, le peuplier fera largement le travail. Si vous le pouvez, offrez-vous l’okoumé.

Les parois et les portes coulissantes

Au début nous voulions du lambris mais son poids et la difficulté de pose nous ont découragés. C’est pourquoi nous nous sommes dirigés vers le contreplaqué qui est plus léger et plus rapide à installer.

La fabrication

Pour commencer, servez-vous de l’habillage d’origine ou de morceaux de papiers kraft comme patrons pour découper l’habillage des parois et des portes coulissantes. Prenez le temps de réfléchir et de prendre des mesures supplémentaires pour être sûr de ne pas faire d’erreur. Ensuite, reportez votre patron sur un panneau de contreplaqué. Vérifiez encore et toujours avant de passer à l’étape suivante : la découpe. Pour ce faire, nous avons utilisé une scie sauteuse. Cette machine permet de tailler correctement les angles et les arrondis. Une fois cette étape terminée, poncez les bords pour un résultat propre. Nous avons choisi de peindre nos habillages en blanc et nous avons procédé de la manière suivante : ponçage, sous-couche, ponçage, couche de peinture, ponçage, couche de peinture. Veillez à bien respecter les temps de séchage indiqués sur les pots de peinture. Le résultat est tel que nous l’imaginions et nous sommes super heureux.

La pose

Il est temps de poser les habillages sur les parois. Rappelez-vous du tasseautage expliqué plus haut. Le bon positionnement des tasseaux permet de fixer correctement votre habillage avec un minimum de courbure. C’est maintenant que vous allez pouvoir vous servir de tout ça. Ainsi, les habillages en contreplaqué sont tout simplement vissés sur les tasseaux. Prenez le temps de faire des avant-trous dans les tasseaux et des avant-trous fraisés sur l’habillage pour ne pas faire éclater le bois.

Pour les portes coulissantes, il faut faire attention à bien repérer les trous d’origine dans la tôle. Les tasseaux étant posés derrière la carrosserie, il va falloir être minutieux au moment de visser les habillages.

⚠️ Il s’avère qu’à l’ouverture de la porte coulissante l’habillage frotte contre le rail en plastique. Le père d’Enzo nous a donné l’idée de faire une petite mortaise sur l’habillage pour éviter cela.

Vous voilà avec un habillage solide et prêt à voyager.

Le matériel pour réaliser les habillages de parois et de portes coulissantes

  • Plusieurs coupes de contreplaqué en peuplier/okoumé de 5mm d’épaisseur (⋍17.05€/m²)
  • Sous-couche universelle 1l (14.90€)
  • Peinture blanche 2.5l (25.90€)
  • Vis : veillez à prendre les bonnes vis pour ne pas risquer de percer la tôle et assurer une bonne fixation. Pour les parois, choisissez des vis d’environ 2.5cm pour bien entrer dans les tasseaux de 2.5cm posés précédent. Pour les portes coulissantes, des vis d’environ 2cm devraient aller pour bien entrer dans les tasseaux de 1.8cm posés à l’arrière de la carrosserie.

Le plafond

Notre plus grande fierté ! Il faut le dire. Ce plafond bateau avec ses lames en bois apporte énormément de charme à notre joli T4 jaune.

La peinture

La fabrication est plutôt simple mais longue et minutieuse. Dans un premier temps, il faut acheter un panneau de contreplaqué (L.250xl.122cm) et 30 champlats (les lames de bois). Nous avons choisi de peindre le contreplaqué en noir pour apporter un effet nuit derrière les champlats que nous poserons plus tard. Pour la peinture, nous avons procédé comme suit : ponçage, sous-couche, ponçage, couche de peinture, ponçage, couche de peinture. Comme expliqué dans la partie concernant le tasseautage, nous vous conseillons de reporter votre configuration de tasseaux directement sur votre panneau de contreplaqué peint. Cela vous permettra ensuite de visser le plafond au bon endroit sans risquer de percer la tôle. En parallèle, il a fallu lasurer les champlats pour les protéger. Vous pouvez choisir une lasure neutre ou teintée.

L’assemblage

Maintenant, c’est le moment de l’assemblage. Le principe est de coller chaque champlat face arrondie sur le panneau de contreplaqué peint. Pensez à laisser un espace équivalent à l’épaisseur d’un champlat entre deux lames. Vous pouvez vous servir d’un morceau de champlat pour faire une cale et être plus précis. Nous avons utilisé de la colle à bois et des agrafes (par dessous) pour s’assurer du maintien des lames sur le panneau. Nous vous conseillons vivement de retracer petit à petit sur les champlats le positionnement des tasseaux.

La pose

Avant de poser l’habillage du plafond, il faut penser à créer d’éventuels emplacements pour les spots LED à l’aide d’une scie cloche. Une fois fait, vous pouvez vous lancer dans la pose. Il est nécessaire d’être au minimum 3 pour réaliser cette étape. Il faut porter l’habillage, vérifier que les mesures entre le plan des tasseaux et l’habillage du plafond correspondent, visser et enfin admirer ! Nous vous conseillons de faire des avant-trous sur les tasseaux et des avant-trous fraisés sur l’habillage pour ne pas faire éclater le bois.

Le matériel pour réaliser un plafond bateau dans votre VW T4

  • 1 panneau de contreplaqué en peuplier/okoumé (L.250xl.122cm) de 5mm d’épaisseur (⋍17.05€/m²)
  • Sous-couche universelle 1l (14.90€) : il vous restera certainement de la sous-couche achetée pour les habillages.
  • Peinture noire 0.5l (9.90€)
  • 30 champlats assez fins pour ne pas perdre trop d’espace et ne pas alourdir le plafond (⋍50€)
  • 1 pot de lasure 0.125l (5.90€)
  • 1 pot de colle à bois 0.825kg (3.99€)
  • Agrafes
  • Vis : veillez à prendre les bonnes vis pour ne pas risquer de percer la tôle et assurer une bonne fixation. Des vis d’environ 2cm devraient aller pour bien entrer dans les tasseaux de 2.5cm posés précédent.

Où trouver les matériaux cités ci-dessus ?

Tous nos achats ont été réalisés chez Bricorama, Point.P et Leroy Merlin. Les deux premiers magasins sont situés à moins de 10km de chez nous. Leroy Merlin se trouve à environ 40km de la maison. Comme nous avons pu l’évoquer précédemment, privilégier les magasins de proximité à un réel avantage écologique, pratique et économique.

L’installation du chauffage stationnaire

Décider d’installer un chauffage stationnaire dans un T4 VW fait émerger quelques questions. Nous répondons à certaines d’entres-elles ci-dessous tout en vous partageant notre expérience.

Quel chauffage stationnaire avons-nous choisi ?

Nous avons choisi un chauffage qui fonctionne au diesel. Par un processus de combustion, votre véhicule est chauffé en un rien de temps et tous les gaz d’échappement sortent en toute sécurité vers l’extérieur.

Notre chauffage : Webasto Air Top 2000 STC – Chauffage à air

Quelles précautions prendre avant d’installer un chauffage stationnaire ?

Nous n’étions pas prêts à l’installer seuls. Nous préférions avoir la garantie d’un professionnel. Plusieurs enseignes proposent ce service à des prix plus ou moins abordables. Par chance, la société Atlantik Shop, située à 30 km de chez nous, propose à la fois la vente et l’installation de cet équipement. Référence du chauffage diesel embarqué en France, agréé Point service Webasto et labellisé Répar’acteurs pour son engagement dans le développement durable et l’économie circulaire, c’est clairement l’atelier parfait. Pour moins de 1400 €, le chauffage a été installé par un professionnel en quelques heures. Aussi, une garantie de 2ans+1an vous est offerte si vous faites installer l’équipement à l’atelier.

Enfin, si vous ne passez pas l’homologation VASP, il est plus prudent de discuter de cet équipement avec votre assureur. En effet, si le chauffage que vous avez installé déclenche un incendie, votre contrat d’assurance pourrait devenir caduc si le chauffage n’apparait pas dessus.

Où placer son chauffage stationnaire ?

Il peut être installé sous le plancher (à l’extérieur) ou directement dans votre Transporter Volkswagen. Certes, le fonctionnement est bien plus silencieux lorsque le chauffage est à l’extérieur, mais il est aussi moins protégé qu’à l’intérieur… De notre côté, nous avons pris la décision de le faire installer à l’intérieur. Pour l’avoir essayé à plusieurs reprises, nous affirmons que le fonctionnement est plutôt silencieux, mais nous comprenons que certaines personnes puissent ne pas apprécier.

La fabrication des meubles

ENFIN ! Si vous en êtes là, c’est que vous avez déjà grandement avancé dans l’aménagement de votre beau T4. Même si la fabrication des meubles est une étape assez technique, elle reste plus satisfaisante et plus agréable que les précédentes.

Si comme nous, vous n’y connaissez pas grand-chose en menuiserie, nous vous conseillons soit d’acheter des meubles légers prêts à être installés (attention à la qualité), soit de demander de l’aide à un proche. Nous avons opté pour la seconde solution. Mon papa nous a beaucoup aidés pour les outils et les techniques d’assemblage du bois. Il est important de fabriquer des meubles solides, bien fixés, pratiques et à son goût.

Pour notre T4, nous avons fabriqué un lit 2-en-1 : deux banquettes au niveau des parois et une table centrale amovible entre les deux banquettes permettant de faire un grand lit (140x180cm). Nous avons ajouté un tabouret en bout de table pour réduire la taille de la table et gagner en rangements. Les deux banquettes comprennent des coffres spacieux. La cuisine est toujours en cours d’élaboration mais nous ne tarderons pas à vous la dévoiler.

Nous préparons un article détaillé sur la fabrication des meubles de notre VW T4 d’occasion. Abonnez-vous à la newsletter ou revenez nous voir d’ici quelques semaines !

En quelques mots…

Cet article a pour principal objectif de vous apporter des clés pour construire un aménagement sécuritaire, cocoon et à petit prix. Nous ne sommes pas des professionnels, mais nous avons mis du coeur à aménager Coquillette et c’est avec plaisir que nous vous partageons notre expérience. Aménager son VW T4 n’est pas toujours facile. Vous passerez certainement par des moments de démotivation et d’impatience. Pourtant, une fois votre aménagement terminé, vous serez sans aucun doute fières de vous. Faites-vous aider, fouillez sur internet et sur les réseaux sociaux, persévérez et enfin profitez. À vous les road trips en France et en Europe en toute liberté.


Épinglez l’article sur Pinterest pour le retrouver rapidement !

pinterest aménager son vw t4

Envie de partager cet article avec vos proches ? Cliquez sur les liens ci-dessous !

Partager
Épingler
Twitter
Envoyer